Site actuellement en français
Identifiez-vous
Créez votre compte
Mon panier
PROMOSProduits COVID-19Offres spécialesZéro DéchetEspace LuxeEspace BioBoutiques cadeaux
La maladie d’Alzheimer
Prado-Mermoz.comActualitésLe 1er septembre 2017

La maladie d’Alzheimer


Ce qu'il faut savoir sur la maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une maladie caractérisée par une destruction des neurones au niveau du cortex cérébral (dégénérescence neurofibrillaire).

Les premiers symptômes

Les premiers symptômes sont des oublis d'événements récents et des difficultés à intégrer de nouvelles informations ; les souvenirs anciens sont préservés au début. Ces troubles ne sont pas à confondre avec les oublis bénins liés à l'âge (aggravés par la dépression, l'anxiété, la prise d'anxiolytiques), qui ont moins d'impact sur le fonctionnement quotidien.

Ce type de trouble doit entraîner une « consultation de la mémoire » (neurologie ou gériatrie), puis une journée en hôpital de jour pour effectuer :

Après l'hippocampe, d'autres zones cérébrales pourront être concernées, perturbant orientation temporo-spatiale, raisonnement, attention, concentration, langage et provoquant des apraxies (difficultés à effectuer des tâches habituelles).

Cette évolution se fait sur des années, les lésions pouvant rester asymptomatiques jusqu'à ce qu'elles touchent des régions importantes du cerveau.

Les difficultés psychologiques symptomatiques ou réactionnelles à la maladie concernent le malade et son entourage, jusqu'à ce que la maladie soit acceptée, sans fatalisme : un malade de la mémoire n'est pas un handicapé des émotions, du plaisir ni des capacités à goûter aux bonheurs simples du quotidien.

Les aspects psychologiques et psychoéducatifs sont essentiels dans la prise en charge, en plus du traitement médicamenteux, de l'entraînement de la mémoire ainsi que des fonctions cognitives, des activités physiques et d'une alimentation équilibrée. Les anxiolytiques et somnifères prescrits régulièrement chez la personne âgée favorisent l'apparition de la maladie, certains antidépresseurs sérotoninergiques (ISRS Inhibiteurs spécifiques de la recapture de la sérotonine) ont un effet préventif.

La recherche sur la maladie d'Alzheimer est très dynamique et laisse envisager des pronostics toujours meilleurs.

Pour aller plus loin, il existe des associations qui permettent d'aider les patients et leurs familles :

Le saviez-vous ?

900 000 personnes sont actuellement touchées par la maladie d'Alzheimer en France