Site actuellement en français
Identifiez-vous
Créez votre compte
Mon panier
PROMOSProduits COVID-19Offres spécialesZéro DéchetEspace LuxeEspace BioBoutiques cadeaux
La compression veineuse
Prado-Mermoz.comActualitésLe 1er septembre 2017

La compression veineuse


En savoir plus sur la compression veineuse

La compression veineuse souffre souvent de sa mauvaise réputation et les idées reçues fusent. Une meilleure connaissance de ces produits pourrait vous faire changer d'avis sur le sujet et adopter le bon réflexe rapidement.

Dans quels cas en a-t-on besoin ?

Jambes douloureuses ou gonflées, varices, sensation de lourdeur ou de tiraillement, ces symptômes révèlent généralement un problème d'insuffisance veineuse que la compression peut soulager. Les chaussettes, bas ou collants de compression peuvent également être portés en prévention lors de longs voyages, pendant la grossesse ou lors de stations debout prolongées. N'hésitez pas à demander conseil à votre professionnel de santé !

Compression et non contention

Il ne faut pas confondre les 2, la contention est l'utilisation d'une bande non élastique alors que la compression est le recours à une bande élastique afin d'exercer une pression sur le membre.

Qu'est ce qu'une classe de compression ?

Les classes de compression définissent la force de compression exercée sur la jambe. Elles vont de 1 à 4 de la plus faible à la plus forte. La classe 1 est dite faible sans activité thérapeutique (sauf en superposition) plutôt utilisée pour le confort. La classe 2 est recommandée pour les voyages de plus de 4h, les varices, et plus globalement l'insuffisance veineuse modérée. La compression de classe 3 et 4 est réservée dans les cas d'insuffisance veineuse sévère et en post-intervention.

La compression veineuse n'est pas réservée qu'aux femmes

Même si l'insuffisance veineuse est plus fréquente chez les femmes, 1 homme sur 3 est concerné* et l'on oublie parfois de vous en parler ! Il existe aujourd'hui des solutions de compression qui ont été développées spécialement pour les hommes afin de respecter leurs attentes spécifiques. En alliant des fibres performantes, esthétiques et confortables, on peut désormais traiter les hommes aussi bien que les femmes.

Le saviez-vous ?

Au fil de son utilisation, la force de compression peut diminuer... Il est donc conseillé de renouveler ses bas, chaussettes ou collants de compression tous les 6 mois pour conserver leur action thérapeutique.